Mort aux grands !

3,9912,00


Back Cover

1919. La Première Guerre mondiale s’achève enfin et la France doit reconnaître sa défaite face à l’Allemagne. Humiliée, ruinée, la population vit désormais sous le joug du grand Kaiser. Des cendres de la défaite va cependant s’élever un homme qui ne se résigne pas : le soldat Augustin Petit !

Lui seul a compris les raisons de la déroute. Lui seul en connaît les responsables. Lui seul a le courage de les désigner : les grands ! Voici poindre la terrible revanche du plus patriote des rase-moquettes. Vive les petits bruns !

Deuxième roman de Pierre Léauté, Mort aux grands ! est une uchronie drôle et décalée qui n’oublie pas de nous faire réfléchir sur l’incroyable propension des peuples à choisir, parfois, les idées les plus stupides…

Effacer
UGS : ND Catégorie : Étiquette :

Infos légales

Mort aux grands !

ISBN papier : 979-10-92961-39-3
ISBN numérique : 979-10-92961-40-9

Prix papier : 12,00€ TTC
Prix numérique : 3,99€ TTC
Illustration : Adrien « Alrik » Spada
Nombre de pages (papier) : 144
Dépôt légal : septembre 2015

Infos techniques

Poids 120 g
Dimensions 21 × 14 × 1.2 cm
Format

ePub, Papier

Auteur-trice

Pierre Léauté

Illustrateur-trice

Adrien "Alrik" Spada

Avis

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Mort aux grands !”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revue de presse

"Pierre Léauté joue avec l’Histoire et choisit le parti du rire pour analyser avec justesse la montée d’une idéologie et l’apparition du totalitarisme chez les peuples humiliés."
Coup de cœur de la Librairie l'Esprit Livre (Lyon)

"Une lecture intelligente et drôle dont-il serait dommage de se priver."
Luce Basseterre

"La richesse de la langue employée et la mise en scène d’une France à la fois fasciste et nazie permet à l’auteur de nous régaler avec bon nombre de situations hautement ridicules, mais qui font néanmoins réfléchir.
L’humour grinçant, le personnage principal auquel on s’attache pour finalement mieux le détester, et bon nombre de scènes vous feront rire jaune, et au final, en refermant ce roman vous vous direz que vous avez passé un moment agréable, certes court, mais agréable... Tout au long de ma lecture, je me suis répété inconsciemment que ce livre serait parfait pour expliquer à des enfants toute l’horreur du totalitarisme, du fait que ce n’était pas des gens qui naissaient méchants, mais qui le devenaient par la force des circonstances, en blâmant les autres, en estimant que le monde entier leur en voulait, puis en finissant par trouver un bouc émissaire à leur colère... L’auteur réussit à faire des passages terribles, où il montre qu’il faut peu de mots pour enflammer une foule, et leur permettre de repartir tranquillement chez eux, non pas avec du poison dans les veines, mais plutôt avec des pensées haineuses qui résonnent à leurs oreilles comme la plus douce des musiques, à rendre également le côté absurde des lois et des dénigrements à l’encontre des boucs-émissaires trouvés montre la logique terrifiante et horrible des dictatures. Le pire est que nous savons comment tout cela va se terminer, mais pouvoir se dire que la bête est là, en chacun de nous, prête à surgir si des circonstances favorables s’y prêtent... Voilà la réussite de ce livre."
Bertrand Campeis, ActuSF

"Franchement, oubliez ce que vous avez appris dans vos livres d'histoire. Oubliez le communisme, la révolution bolchévique, le nazisme. Tous les noms que l'on vous a toujours cités et enseignés n'existent pas. Non, tout a été organisé par le PPP (le Parti des Plus Petits) dirigé par Augustin Petit !!! En bref, j'ai passé un bon moment avec ce roman qui nous montre ce que les idées reçues peuvent faire faire aux gens."
Boulimique des livres

"Le Peuple de Mü continue à nous proposer de jeunes auteurs originaux et talentueux. Pierre Léauté livre avec Mort aux grands une uchronie drôle et efficace, bourrée de références historiques et contemporaines : il n’est pas dit qu’ Augustin Petit porte bien la moustache en brosse, mais il est sûr qu’il est borgne !
Drôle, malin et quelque peu inquiétant par moment,
vivement la suite !"
Marcelline, Un dernier livre

"Au travers de ma lecture, je suis allée de rebondissement en rebondissement. Le travail de fond réalisé pour rendre ce contexte plausible, et pour faire évoluer le personnage d’Augustin Petit force l’admiration. Les changements de celui-ci au long de l’histoire vont d’ailleurs bouleverser le regard que le lecteur lui porte. Mais je ne peux vous en dire plus sous peine de faire perdre au texte ses éléments de surprise.
Mort aux Grands ! est une histoire travaillée où se mêlent sujet sérieux et situations cocasses ce qui donne au roman toute sa puissance."
Les dessous de la plume

"Cette courte uchronie se lit très vite, la plume de l’auteur est agréable et mordante, l’humour omniprésent. En effet, même si les évènements évoqués sont terribles et ont marqués durablement le Monde, on reste ici dans le registre du cocasse et du burlesque. Mort aux Grands est un roman truculent, provocateur, et agréablement jubilatoire. Pierre Léauté décrit avec justesse la folie des hommes et les excès dans lesquels l’humanité peut sombrer."
Le comptoir de l'écureuil