Moi, Peter Pan

4,4913,50


Back Cover

« – Tu pleures ?
Les montagnes sont bleues derrière ses yeux. Une couleur de pluie passée qui regarde, une fois au sol, le souvenir amer de son nuage.
– Peter, répète-t-elle, tu pleures ? »

Offrant une nouvelle vision du personnage, complémentaire et à la fois détachée de celle imaginée par James M. Barrie, Michael Roch revisite le mythe du garçon qui ne veut pas grandir.

Moi, Peter Pan est un roman contemplatif, onirique et d’une poésie saisissante à lire en empruntant le chemin vers la deuxième étoile à droite avant de filer tout droit jusqu’au matin…

Effacer
UGS : N/A Catégorie : Étiquette :

Infos légales

Moi, Peter Pan

ISBN papier : 979-10-92961-60-7
ISBN numérique : 979-10-92961-61-4

Prix papier : 13,50€ TTC
Prix numérique : 4,49€ TTC
Illustrations : Naïky (Fanny Liabeuf)
Nombre de pages (papier) : 136
Format : 130x180mm ; Broché, pelliculage Soft Touch & vernis sélectif
Dépôt légal : février 2017

Infos techniques

Poids 100 g
Dimensions 18 x 13 x 1 cm
Format

ePub, Papier

Auteur-trice

Michael Roch

Illustrateur-trice

Naïky

Avis

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Moi, Peter Pan”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse

"C'est une évidence, le talent transpire dans chacune de ces pages, avec un langage tantôt enfantin, tantôt complexe qui nous bouscule autant qu'il nous fait rêver. Poète contemporain et contemplatif, Michael Roch parvient à faire évoluer une œuvre majeure sans jamais la dénaturer."
L'ivresse littéraire

"Moi, Peter Pan offre des larmes de crocodile et de fées.
Léger comme une brise d’été, poétique sans compter, voici l’histoire de Pan, celle d’un gamin qui n’en est plus un mais qui veut quand même le rester.
Voici le héros de notre enfance affrontant les démons de l’âge adulte.
Magnifique."
Nicolas Winter, Just a word

"...ce petit ouvrage est surtout une réflexion imagée et, l'air de rien, insidieuse, sur notre société dont le pire des maux réside bien dans l'assassinat de l'enfance. "À quoi sert-il d'exister, nous dit l'auteur par les lèvres de Peter, si c'est pour vivre le supplice de notre histoire ?". L'enfance ! Ce temps que Peter Pan se refuse de quitter. Un maître mot. Qui réside profondément en chacun de nous. Et que d'aucuns feraient bien de ne jamais l'oublier."
Jean-Pierre Fontana, L'écran Fantastique (avril 2017)

"Un roman contemplatif dans lequel [Michael Roch] revisite avec poésie le mythe du garçon qui ne veut pas grandir."
Julie Hainaut, ELLE

"Si Peter Pan guérissait du syndrome auquel on a donné son nom, celui-ci serait-il rebaptisé ? À défaut de nous donner une réponse, le prolifique Michael Roch nous dépeint un Pays imaginaire chamboulé par les états-d'âme d'un Peter Pan spleenétique et en proie au doute. Dans "Moi, Peter Pan", le conte fantastique prend les chemins de la philosophie existentielle et nous place face au miroir déformant d'un Peter qui nous ressemble terriblement."
Fabrice Fadiga, Le Goûteur Culturel

"Moi, Peter Pan t'arrachera le pansement, mais déposera de la poussière de fée sur tous tes orages. Et tu verras, après ça, les nuits ne seront plus aussi silencieuses."
Michael Mathieu, libraire

"Sous la plume de l’auteur les mots jaillissent et tourbillonnent. Ils résonnent dans la tête du lecteur comme une douce mélodie. Lorsqu’on referme le livre, une envie irrésistible de reprendre la lecture nous emporte."
Daniel Ielli - CultureBox (France Télévisions / Radio France)

"Michael Roch nous offre une version philosophique d'un Peter Pan dont la verve prend vie entre nos mains.
Un très très beau texte contemplatif où le personnage éponyme se pose de nombreuses questions sur sa raison d'être et son avenir.
Un récit d'une incroyable universalité, un bijou de littérature."
Charlotte, libraire Decitre Levallois-Perret

"Envoûtant, troublant, déroutant, un hommage somptueux à James Barrie et son personnage fantasque et fou. A travers des pensées poétiques et parfois déconstruites, on redécouvre le Pays Imaginaire, ses enfants perdus, et surtout Clochette et Pan, autrefois Peter. Une pépite de littérature onirique!"
Jéromine, libraire Decitre Lyon Confluence

"Le roman se compose de plusieurs chapitres, qui ne sont pas forcément en lien étroit les uns avec les autres, il ne faut pas y chercher une intrigue, plutôt une quête de soi par étapes à travers le personnage de Peter Pan qui évolue au gré de ces expériences, de ses multiples rencontres aux Pays Imaginaires entre ses bonheurs, l’amour de Lili par exemple, ses blessures, le départ de Wendy entre autre qui a entraîné une chute non négligeable du personnage et ses nombreuses interrogations, un « roman contemplatif » dit on dans la quatrième, un roman qui vient par petite touche vous faire réfléchir, limite philosophique, c’est aussi très intemporel, le temps s’arrête et le lecteur plane dans ce merveilleux univers onirique. Le seul défaut ? Mais pourquoi c’est aussi court !"
Songes d'une Walkyrie

"So rien du tout. Lisez-le, s’il vous plaît. C’est un cadeau que vous vous faites. C’est la meilleure des raisons et la seule conclusion qui me satisfasse véritablement. Moi, Peter Pan, finalement, c’est exactement ce que le titre dit. C’est une cavalcade folle à travers les champs entouré de vos amis. Sauf qu’il n’y aucun cheval, que vos amis ne sont pas là, que vous êtes seul à courir et que lorsque vous vous arrêtez pour regarder autour de vous, la disparition soudaine de ce tableau vous apparaît comme une tragique image de la vie."
What about a dragon ?

"Une magie intrinsèque, une magie qui fait rêver et qui construit des lendemain teintés de joie, d'espoir et d'idées folles !
Vous l'aurez compris, Moi, Peter Pan est un roman plein de rêves et de poésie. (Où un rêve plein de roman ?)
C'est beau et poignant. Ça scintille comme le soleil jouant à travers des gouttes d'eau, un sentiment triste et heureux à la fois. Moi, Peter Pan, c'est tout ça !"
Le comptoir de l'écureuil