Le livre jaune

4,9915,00


Back Cover

Un pirate s’échoue sur les rivages de Carcosa, la Cité d’Ailleurs. Persuadé d’être mort, il est amené au Roi en jaune, hanté par le souvenir de ses amours. Ce dernier lui propose de revenir à la vie s’il parvient à le débarrasser de sa malédiction.

Après le succès de Moi, Peter Pan, sélection Grand Prix de l’Imaginaire 2018, Michael Roch nous plonge dans un drame féérique aux confins du cosmos, derrière Hastur, Aldébaran et les Hyades.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Infos légales

Le livre jaune
ISBN papier : 978-2-490239-08-5
ISBN numérique : 978-2-490239-09-2
Prix papier : 15,00€ TTC
Prix numérique : 4,99€ TTC
Nombre de pages (papier) : 140
Format : 130x190mm, broché, pelliculage mat, vernis sélectif
Dépôt légal : mars 2019

Infos techniques

Poids 120 g
Dimensions 13 × 19 × 1.2 cm
Format

ePub, Papier

Auteur-trice

Michael Roch

Illustrateur-trice

Jean-Emmanuel Aubert

Avis

Avis

  1. Mü éditions

    Roman à la poésie foudroyante, Le Livre Jaune convoque des ombres inquiétantes et un univers infernal pour guider son Dante des mers sur les rivages dangereux de l’Amour, ce pays qui laisse des traces et des fantômes dans le cœur des hommes.
    Michael Roch livre une magnifique partition, certainement moins facile d’accès que son précédent roman mais tout aussi délicieuse.

    Nicolas Winter – Just a Word
    https://justaword.fr/le-livre-jaune-4eb6a62863d5

  2. Mü éditions

    Et sinon, j’ai donc lu Le livre jaune, de Michael Roch, chez Mü éditions. Deux choses : le style est si aveuglant de clarté qu’il m’a fallu mettre des lunettes de soleil (oui, l’allusion à Timbuk 3 est voulue) ; et le jeu des références (Chambers, bien sûr, et Dante, pour les plus prégnantes) n’entrave en rien le rythme de l’intrigue, qui repose sur une antienne jamais démentie : deux êtres qu’oppose leur amour pour une troisième personne. Cette pérégrination dans un étrange ailleurs, cette « devine comédie » (où est-on, vraiment ?), utilise sa brièveté avec aplomb : vlan, prends mon roman dans ta face. Michael Roch a l’envie avide de réenchanter le monde, de fouir le vocabulaire pour en extraire des pépites qui font sens et qui font son, de bousculer la réalité par effet de kaléidoscope. C’est beau, futé, ambitieux, singulier, brutal et noble.
    Pierre-Paul Durastanti

  3. Mü éditions

    J’ai failli passer complètement à côté du livre. Vraiment. Pas l’oeil vif en ce moment, lectures le soir qui m’endorment. Impossible de faire autre chose que de rester sur les rivages d’Hiraeth, perdu, égaré, sans but et sans envie. Et ainsi les mots ne formaient rien que des images, des suites d’images sans aucun sens, un embrouillamini qui me laissait une seule porte de sortie : fermer le livre jaune, quitter ces pages et les rives d’Hiraeth, de Carcosa, quitter l’Ailleurs pour la tranquille quiétude de ma vie et de mon week-end (youpie!). Mais un post de Pierre-Paul Durastanti m’a engagé à poursuivre ma route et à ne pas céder ; et ainsi je suis reparti de plus belle sur les rivages en question, la foi au ventre, le coeur gros comme une mer. Et j’ai rencontré le Roi en Jaune, j’ai rencontré Maar et Ananova ; et le narrateur Jacq s’est enfin révélé à moi. Ce n’était pas qu’un éclat jaune. Le voyage était plus coloré qu’un habit d’arlequin.Ce livre, c’est vous, c’est moi. C’est le voyage qui nous lie à la vie et au monde – aux mondes. A l’ailleurs.Lisez-le, c’est chez Mü éditions, et c’est écrit dans une langue formidable, qu’il faut juste apprivoiser car le bateau parfois peut être ivre, car souvent les mots tourbillonnent en vous. Longtemps. Car, à la fin, il est difficile de quitter Hiraeth. Merci Michael Roch.
    Xavier Dollo

Add a review

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revue de presse

J'ai failli passer complètement à côté du livre. Vraiment. Pas l'oeil vif en ce moment, lectures le soir qui m'endorment. Impossible de faire autre chose que de rester sur les rivages d'Hiraeth, perdu, égaré, sans but et sans envie. Et ainsi les mots ne formaient rien que des images, des suites d'images sans aucun sens, un embrouillamini qui me laissait une seule porte de sortie : fermer le livre jaune, quitter ces pages et les rives d'Hiraeth, de Carcosa, quitter l'Ailleurs pour la tranquille quiétude de ma vie et de mon week-end (youpie!). Mais un post de Pierre-Paul Durastanti m'a engagé à poursuivre ma route et à ne pas céder ; et ainsi je suis reparti de plus belle sur les rivages en question, la foi au ventre, le coeur gros comme une mer. Et j'ai rencontré le Roi en Jaune, j'ai rencontré Maar et Ananova ; et le narrateur Jacq s'est enfin révélé à moi. Ce n'était pas qu'un éclat jaune. Le voyage était plus coloré qu'un habit d'arlequin.
Ce livre, c'est vous, c'est moi. C'est le voyage qui nous lie à la vie et au monde - aux mondes. A l'ailleurs.
Lisez-le, c'est chez Mü éditions, et c'est écrit dans une langue formidable, qu'il faut juste apprivoiser car le bateau parfois peut être ivre, car souvent les mots tourbillonnent en vous. Longtemps. Car, à la fin, il est difficile de quitter Hiraeth.
Merci Michael Roch.
Xavier Dollo

 

Et sinon, j'ai donc lu Le livre jaune, de Michael Roch, chez Mü éditions. Deux choses : le style est si aveuglant de clarté qu'il m'a fallu mettre des lunettes de soleil (oui, l'allusion à Timbuk 3 est voulue) ; et le jeu des références (Chambers, bien sûr, et Dante, pour les plus prégnantes) n'entrave en rien le rythme de l'intrigue, qui repose sur une antienne jamais démentie : deux êtres qu'oppose leur amour pour une troisième personne. Cette pérégrination dans un étrange ailleurs, cette "devine comédie" (où est-on, vraiment ?), utilise sa brièveté avec aplomb : vlan, prends mon roman dans ta face. Michael Roch a l'envie avide de réenchanter le monde, de fouir le vocabulaire pour en extraire des pépites qui font sens et qui font son, de bousculer la réalité par effet de kaléidoscope. C'est beau, futé, ambitieux, singulier, brutal et noble.
Pierre-Paul Durastanti

 

Roman à la poésie foudroyante, Le Livre Jaune convoque des ombres inquiétantes et un univers infernal pour guider son Dante des mers sur les rivages dangereux de l’Amour, ce pays qui laisse des traces et des fantômes dans le cœur des hommes.
Michael Roch livre une magnifique partition, certainement moins facile d’accès que son précédent roman mais tout aussi délicieuse.

Nicolas Winter - Just a Word
https://justaword.fr/le-livre-jaune-4eb6a62863d5