Mü V3.0

Mü V3.0

Née en septembre 2013, Le peuple de Mü s’inscrit pleinement dans le paysage éditorial francophone depuis juin 2016, date à laquelle nous avons choisi de nous orienter plus avant vers de jeunes plumes et des textes atypiques dans la production contemporaine de l’Imaginaire.
Aujourd’hui, en octobre 2017, nous décidons de nous concentrer sur ce que nous pensons être le cœur de métier de la petite édition, à savoir : découvreurs de talents, pépinière d’auteurs et incubateur d’expérimentations littéraires.

Ainsi, trois collections sont créées :

– le peuple de Mü :
C’est ici que tout a commencé et que tout va continuer. Le peuple de Mü est la collection pépinière de la maison d’édition. Un incubateur de talents : des jeunes plumes s’appropriant les contrées du roman populaire à travers des textes grand public de qualité. Vous y trouverez des textes énergiques, des univers riches, des récits épiques, des personnages forts, le tout teinté de Soap, de fun, d’émotions, de suspens… Des couvertures branchées réalisées par des illustrateurs connus ou en passe de l’être. Bref, un condensé du meilleur des nouveaux auteurs de la science-fiction et du fantastique francophone.

– le labo de Mü :
Offrez-vous de nouvelles expériences littéraires ! Le labo de Mü est un laboratoire de recherche et un cabinet de curiosité. Il propose les romans hybrides de jeunes plumes ou de plumes confirmées explorant de nouveaux territoires littéraires et artistiques. À la recherche de récits riches questionnant à la fois la société, l’individu, les sciences et la création artistique, le Labo se veut le réceptacle transgenre de la science-fiction, de l’anticipation, de l’essai, de l’autofiction, et de la métafiction. Des livres tout droit débarqués de mondes parallèles, des livres innovant aussi en terme de présentation et de mise en page.

– les arts de Mü :
Qui n’a jamais rêvé de voir publier les pièces de théâtre du registre de l’imaginaire ? Ou de voir des publications encourageant la transversalité artistique entre spectacle vivant, de rue, danse, musique ou multimédia et littérature ? Les arts de Mü servent la création transversale en publiant des expérimentations artistiques. La collection développe aussi des projets de Beaux livres autour des arts plastiques avec une forte dimension littéraire (essais, biographies etc.). L’occasion pour nous de vous donner à lire et voir des ouvrages uniques vecteur de la création artistique au sens large.

Du peuple de Mü à Mü… tout simplement.

Cette mutation clarifie notre ligne éditoriale. Nous souhaitons donner leur chance à des auteurs, porteurs d’univers singuliers, hybrides et avant tout très personnels. Des créateurs et des explorateurs.

Nous envisageons Mü comme un territoire perdu et fantasmé depuis plusieurs siècles à l’instar de l’Atlantide, un territoire à reconquérir. Grâce à cette nouvelle ligne éditoriale, nous souhaitons opérer des rapprochements entre les genres littéraires, les formes artistiques, et bien sûr entre de jeunes auteurs et leurs publics.

À nos yeux, Mü est un territoire de liberté qui encourage les auteurs à expérimenter, explorer, à partager leur passion des mots et des idées.
La mutation de Mü correspond aussi à une volonté de porter un autre regard sur la création littéraire, un regard ouvert sur d’autres formes artistiques et sur les enjeux de la société.

Nous comptons sur vous pour porter, participer et faire connaître les nouveaux territoires de Mü.

En avant toute !

Lecture musicale : Petit blanc

9 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *